Soutien scolaire et cours particuliers à domicile à Annemasse, Thonon-les-Bains...

Annemasse : 04 50 84 98 71 Thonon-les-Bains : 04 50 26 80 73

Quelques conseils pour réussir ses oraux

Quelques conseils pour réussir ses oraux

Épreuve Oral, Baccalauréat, Label Etude Annemasse, Thonon

 

C’est souvent une épreuve redoutée par les élèves : impossible de se cacher derrière sa copie, il faut affronter l’examinateur.

 

Alors comment bien préparer cette épreuve ?

1 – Bien connaître son sujet :

La première des choses, quand on a un examen oral à présenter, est de savoir de quoi on parle.  Il faut vraiment connaître la thématique sur le bout des doigts quand on passe son épreuve.

L'essentiel est donc de maîtriser son sujet et le plan que l'on a défini. Cela permet de ne pas être piègé par une question du jury ! Bien anticiper est une excellente méthode pour se tirer d'une difficulté lors d'un examen oral.

L’examinateur est là pour juger vos connaissances, voir si vous les maitrisez ou pas. Par conséquent, vous devez préparer votre oral le plus tôt possible.

 

2- Savoir gérer son temps :

En préparant votre épreuve orale , pensez à vous laisser 30 secondes de battement, pour ne pas risquer de dépasser le temps de l'épreuve. A noter que cette démarche est notamment très utile dans le cadre d'un oral en groupe.

Surveillez l'heure régulièrement (sans pour autant avoir les yeux rivés sur votre montre) pour ne pas dépasser le temps imparti.

 

3- Avoir une bonne élocution :

Ce qu'il faut savoir, c'est que ce n'est pas en une fois que vous pourrez développer un talent d'orateur extraordinaire, mais que des efforts réguliers payent.

Pour y arriver, vous pouvez vous entrainer à lire à haute voix en vous écoutant. Prenez garde à ne pas baisser de ton lorsque vous terminez vos phrases et conservez un débit de parole continu. S'entraîner de temps en temps avec vos amis ou votre famille, ou tout simplement en faisant attention à cela tous les jours, permettra de vous améliorer.

Avant de passer votre épreuve orale, essayez de la présenter sans regarder vos notes, par exemple en vous regardant dans un miroir. Profitez-en pour surveiller votre gestuelle. Evitez de bouger, de mettre les mains dans vos poches ou de vous recoiffer. Prenez une position stable et dynamique pour réussir votre oral.

 

5 – Faire face au stress :

Il n'y a pas de secret : plus on prépare un examen oral, moins on stresse ! Quand vous vous entraînerez, imaginez que vous parlez à la salle qui vous attend le jour J. Un examen oral, ça se réussit aussi avec un capital confiance. C'est mécanique : plus on y croit, plus on est confiant, et plus ça fonctionnera.

Autre chose : afin de limiter au maximum le stress, essayez de vous coucher tôt la veille pour être bien reposé et en forme le lendemain. Prenez le temps de prendre un bon petit déjeuner et tâchez d'arriver en avance le jour J. Inutile de dire que ça n'arrangera pas votre stress si vous devez courir tout le long du chemin et que vous arrivez à votre oral le souffle coupé ! En arrivant une dizaine de minutes à l'avance, vous pourrez vous détendre un peu et vous mettre tranquillement en conditions. 

Pensez également à anticiper les réactions du public. On ne risque pas de vous applaudir à chaque ligne, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut arrêter de faire des efforts pour intéresser son auditoire. Au contraire ! Regardez toujours votre jury et impliquez-le en vous adressant bien à lui. Vous n'en serez que plus captivant. 

 

6 – Votre présentation :

Enfin, soyez aimable, souriant, poli(e) (on dit bonjour quand on arrive et au-revoir quand on repart).

On écoute et on répond calmement aux questions. Vous avez le droit de dire « je n’ai pas bien compris votre question »…

Lorsque vous parlez, même si l’examinateur semble désintéressé, qu’il secoue la tête, qu’il fait la grimace etc… ne soyez pas déstabilisé(e). Tous ces signes ne veulent rien dire. Poursuivez votre exposé de façon posée et vous verrez bien lors de la phase des questions ce que pense l’examinateur de votre prestation.

En terme de communication, avancez-vous légèrement sur votre chaise, levez les yeux de votre texte, parlez tranquillement : on a tendance à parler plus vite lors de l’examen, donc attention au temps.